Réduire les caractères Augmenter les caractères Augmenter les contrastes Imprimer

Affichage détaillé (Toute l'histoire du département)


Liste des premiers corps retirés des décombres de la prison de Saint-Lô

Le 01/12/2022 par Service éducatif des Archives de la Manche

Didac'doc #73 - Liste des premiers corps retirés des décombres de la prison de Saint-Lô (Saint-Lô, 24 août 1944)

24 août 1944 : la ville de Saint-Lô est détruite à 80 % depuis les bombardements des 6 et 7 juin. Parmi les nombreuses victimes civiles figurent des détenus que les Allemands tenaient enfermés dans la prison située en centre-ville. Saint-Lô n’est libéré que depuis le 18 juillet et le déblaiement des ruines, à la recherche des corps des victimes ne commence que le 20 août. La ville est interdite à la population et les services de la préfecture sont installés à Coutances.


Le maire de Saint-Lô informe le Préfet de la Manche que six premiers corps ont été retirés des décombres de la prison, dans le cadre des travaux de déblaiement entrepris quelques jours plus tôt :

  • Ernest Revilly, 19 ans, ouvrier à Villedieu reconnu par son père
  • Jean Bourget, 68 ans, économe de l’hospice de Valognes, reconnu par sa famille
  • Le commandant Hamel, demeurant à Torigni, reconnu par ses camarades de captivité
  • Bernard Debroise, fils d’un gendarme de Villedieu, reconnu par son père
  • Théodore Verger, notaire à Bricquebec, identifié au moyen de sa chevalière
  • André Groult, restaurateur à Saint-Lô, identifié au moyen d’objets reconnus par son épouse
  • Une septième victime est ajoutée au crayon à papier (l’abbé Lebouteiller, de Carteret)
Illustration 1
Prison de Saint-Lô, 6 Fi 502 2089